Tous les styles

maison bioclimatique Franche Comté










Eric JARROT - eco plan

plans de maisons bioclimatiques et plans de permis de construire


compteur
visiteurs
Valid XHTML 1.0 Transitional

- Menu -


symbole home retour accueil  symbole news  symbole guestbook les clients donnent leur avis 

- Plan du site -





LA BIO-CONSTRUCTION

le mur en bio-construction


Il sera respirant, très isolant, économique, ignifuge, régulateur d'hygrométrie, non toxique, solide, bioclimatique, climatisant il accumule et retransmet l'énergie (inertie thermique).

Nous proposons le monomur en brique de terre cuite (bio-mur, bio-bric), qui comme son nom l'indique, se suffit à lui même: sans doublage, il présente des qualités thermiques et hygrométriques inégalées et garantit ainsi la "climatisation naturelle" grâce à son inertie. Sans crainte des grandes hauteurs, il est facile à mettre en oeuvre et à recycler.

la couverture bio-construction

En matériaux naturels, ardoise, bois rarement et terre cuite souvent...

isolation en bio-construction

Végétale, résistante aux rongeurs et insectes, non classée au tableau des cancérigènes possibles. Le chanvre qui s'utilise sous plusieurs formes, notamment la canobiote et la canosmose qui est également un végétal multi-usage riche en silice, et donc très résistant, la fibre de bois...

finitions en bio-construction

Produits naturels recyclables, plancher massif, enduits-plâtre et chaux teintés aux ocres naturelles, peintures biologiques, lasures non toxiques ou NF Environnement.
L'enduit teinté aux ocres naturelles correspond à deux produits en un (enduit + finition). Il se passe directement sur briques, doublages, liège etc... et remplace souvent très avantageusement les autres types de finition.

équipement en bio-construction

Le recyclage de l'eau de pluie pour les WC et l'arrosage.
La ventilation naturelle permettra de réaliser des économies d'énergie, par rapports aux circuits habituels de VMC qui ajoutent entretien et bruit à la contrainte de leur fonctionnement permanent. ventilation statique et puits candien c'est possible.

énergies et bio-construction

Le bois énergie renouvelable... simplement prévoir un stockage de l'énergie dans un ballon tampon pour le chauffage par plancher chauffant ou radiateurs et la production d'eau chaude sanitaire.
Le solaire photovoltaïque hybride PVT couplé à une autre énergie pour le chauffage (PSD- plancher solaire direct) et l'eau chaude.

Influence de l’habitat sur la santé

Les matériaux de construction

Les matériaux naturels (pierre, bois, brique) sont de loin préférables, mais il faut bien vivre avec son temps et accepter le béton. Les structures métalliques vont capter les champs électriques vagabonds et se comporter comme des antennes vis-à-vis des ondes radio, des ondes de télévision, radars, satellites etc.

Ce qui est néfaste, ce sont tous les matériaux d’isolation qui empêchent le cosmique d’arriver chez vous (polystyrêne, laine de verre, etc.).
Il est préférable d’utiliser des matériaux comme le chanvre ou le liêge.

On s’attachera également à éviter les traitements des bois toxiques (xilophène), les peintures au plomb et les peintures glycéro. Préférez le traitement « bio » du bois à l’acide borique et les peintures acryliques attention également au matériaux composés je pense en particulier au formaldéhyde.

Le soleil, l'orientation

Les grands principes bio-climatiques, comment orienter sa maison, les principes simples et gratuits, pour vivre avec le soleil...

La bioclimatique

Les grands principes de base

La disposition générale la maison sera située sur le flanc Sud d'une colline ou à l'abri d'un talus placé au Nord pour une meilleure protection contre le vent et une meilleure utilisation de l'ensoleillement. Pas facile à trouver !

Maison de forme compacte : Afin de limiter les déperditions, il faut minimiser les surfaces en contact avec l'extérieur, l'enveloppe du bâtiment doit être donc la plus compacte possible.

Une forte inertie thermique, les matériaux de forte inertie, qui fonctionnent comme des masses d'accumulation de chaleur, servent à retenir l'énergie incidente reçue pendant la journée pour la restituer la nuit. Citons le béton ou la pierre.

Il est alors préférable de concevoir une isolation par l'extérieur plutôt que par l'intérieur.

L'isolation : Une bonne isolation permet de diminuer les déperditions thermiques. Par exemple, il est utile de renforcer celle des parois opaques (notamment sur les façades Nord) et de supprimer les ponts thermiques.

L'utilisation de matériaux qui respirent (non étanches), tels que bois non verni, peinture et revêtement micro-poreux, chanvre, liège, etc., assurent la régulation de l'humidité du logement et contribuent au confort.

Des zones tampons aménagées sous forme d'espaces peu ou non chauffés (garage, cellier) du côté Nord se comportent comme une isolation thermique et diminuent les pertes de chaleur.

Les vérandas sous forme d'annexe vitrées adossées au côté Sud agissent également comme des zones tampons et privilégient l'effet de serre. Le gain de chaleur au cours de la journée peut diminuer les pertes thermiques de la maison, cet effet dépend néanmoins du comportement de l'utilisateur.

Les surfaces vitrées, une maison solaire doit largement s'ouvrir au Sud et privilégier les surfaces vitrées dans le secteur SE-SW. Il faut aussi s'équiper de menuiseries bois d'essence locale, doubles vitrages (isolants et peu émissifs), avec protections nocturnes (volets, stores internes ou externes).

Favoriser la circulation de l'air pour un meilleur confort à l'intérieur du logement, il faut favoriser la circulation de l'air par convection puits Canadien

Un système de chauffage basse température (chaleur douce), notamment par le sol, associé à une régulation performante, contribue à limiter la consommation d'énergie et apporte un confort appréciable.

Un avant toit ou des protections solaires fixes ou mobiles (encore appelées "casquette") bien dimensionnées évitent la surchauffe estivale mais laisse pénétrer le soleil hivernal.

Des Plantes : Des plantes disposées aux endroits appropriés de la maison contribuent à régler le degré d'humidité de l'air intérieur mais également purifier l'air ambiant pollué.

Des arbres et des haies plantées du côté Nord protègent du vent. Des arbres à feuilles caduques du côté Sud ne limitent la pénétration du soleil qu'en été.


eco-plan-search
Votre espace de recherche personnalisée



retour en haut de la page





mots clé ici : Solaire thermique | bâtiment basse consommation | photovoltaïque | maison plain pied | géothermie | choisir son terrain pour construire | autoconstruction | éolienne domestique | géothermie par forage | géothermie capteurs horizontaux | PAC aérothermie | puits canadien | chauffage à granulés bois | actualité bâtiment | maison en brique | chauffe-eau solaire | aménagement combles perdus | maison & bio-construction | calcul SHON | ondes et électro-sensible | maison polluée par le formaldéhyde | crédits d'impôts & fiscalité | aspect financier construction | quand la mérule attaque le bois | maison passive | permis de construire | maison sur sous-sol | construire en zone sismique | le développement durable | les liens utiles | détecteurs de fumée alarme incendie | les plantes pour assainir la maison | HQE et BBC | construction de maison en bois | composés organiques volatils | Règlementation Thermique-2005 ...

Copyright © 2005 - Eric JARROT - eco plan - Tous droits réservés.

mots cle ici : haute saône, franche-comté, France, maison, plan, maison passive plan de maison, autoconstruction maison, plans de maison plain pied, maison plain pied, photo maison, image maison, construire maison, maison traditionnelle, maison contemporaine, maison solaire, maison énergie positive, maison capteurs solaires, maison énergie passive